[ Accueil ] [ Envoyer vos propres documents ] [ Autres documents du même auteur ]  


Niveau 2de, cours

6 milliards d'hommes sur la terre

Par Anne Philippon et J. Salazar 


Chapitre 1 : 6 milliards d’hommes sur la terre

Cours et module

Ce travail à été réalisé en collaboration par J. Salazar et A. Philippon.

Il n’est pas proposé comme modèle mais comme piste de réflexion.

Il n’a pas été testé : toutes les suggestions, critiques sont les bienvenues !
 
 

I.O. modifiées après réunion avec l’inspection de Créteil :

Les points 2 et 3 sont ainsi modifiés : notions et mots clés :

répartition, densité, développement, transition démographique, croissance démographique, Nord et Sud, IDH, flux migratoires, exode rural, taux de natalité, de mortalité.
 
 

Introduction :

Plus de 6 milliards d’hommes sur la planète mais occupation très inégale è densités très fortes s’opposent à des régions vides

Par ailleurs, ces 6 milliards d’hommes ne disposent pas d’un niveau de vie équivalent.
Ces 2 idées fondamentales expliquent que des flux existent au sein des différentes sociétés.

Problématique : montrer comment se répartissent ces 6 milliards d’hommes et déterminer les relations entre population et développement.

Cours à moduler selon étude de cas : on supprimera certains exercices en fonction du travail prévu dans les études de cas qui sera réinvestit à ce moment là.

  1. des hommes inégalement répartis a la surface de la terre.
  1. Description du planisphère
Doc : planisphère de la répartition de la population

Point méthode : décrire une carte : organiser, classer ses idées.

  1. Les grands foyers de peuplement
3 foyers principaux (limites discutables) , dont 2 en Asie rassemblant presque la moitié de l’humanité !
  1. foyers secondaires : ( choix à adapter en fonction du planisphère du manuel)
Organiser sa prise de notes : Aérer et hiérarchiser : ici : les 3 principaux foyers : 3 tirets puis les 4 secondaires : 4 autres tirets.

On peut aussi cartographier ! soit faire un schéma rapide soit compléter un planisphère.

Cartographier (schéma) : laisser faire les élèves : ce travail servira de base à un module de cartographie ( choix des figurés, des couleurs,organisation de la légende)

Fournir le planisphère schématisé aux élèves :
 
 

Au total : plus des 2/3 des hommes vivent dans ces 7 foyers de peuplement (11% des terres émergées)

Dans ces foyers les densités de population peuvent être très fortes : en Asie orientale elles sont souvent supérieures à 500 hab / km² , même en milieu rural.
 
 

  1. Les vides humains :
Ici : répartition zonale

- Hautes latitudes, au Nord du cercle polaire arctique : Alaska, Grand Nord Canadien, Groenland, Spitzberg, Sibérie,

Même chose au Sud (Antarctique)

densités faibles ( mais à nuancer à une autre échelle – cf étude de cas) :

exemple : Amazonie : 2 hab/km²
 
 

è inégalité peuplement : selon les continents, selon les pays, selon les régions,…s’observe à toutes les échelles.

Point méthode : prise de notes : Q : ont-ils pensé à compléter le schéma avec les déserts humains ?
 
 

  1. pourquoi ces inégalités ?
Point méthode : raisonnement géographique : DECRIRE, puis EXPLIQUER

Géographie : étude des relations entre l’homme et son environnement et la façon dont il aménage son espace.

Q :A l’oral : les élèves formulent des hypothèses (partir de ce qu’ils savent , cf étude de cas)
 
 

  1. Le rôle des facteurs naturels

  2. Contrainte naturelle : ce qui gêne l’homme, un obstacle, une difficulté

    Ex ? le froid, l’aridité (manque d’eau), l’altitude (relief, climat), pauvreté des sols.

    Atouts : à l’inverse, certaines conditions naturelles peuvent favoriser l’implantation humaine.

    Ex ? climat tempéré, humide, plaine fertiles, côtes…

    Cf. localisation des fortes densités.

    Q  Ces facteurs sont ils suffisants ?
     

    Exercice  :mise en relation du planisphère des densités et planisphères physiques (relief climat) : but= repérer les anomalies, chercher des exemples :

    DONC explications insuffisantes : tous les endroits favorables ne sont pas peuplés et certains endroits hostiles le sont !

    Exemples : Java, les Andes, Mexico, etc.…

    Certaines contraintes peuvent devenir des atouts : ex climat méditerranéen : zones insalubres qui sont devenues très attractives (assainissement et irrigation).

    Montagnes enneigées : deviennent attractives pour le tourisme.
     
     

    Montagnes enneigées : deviennent attractives pour le tourisme. conditions naturelles jouent un rôle non négligeable( largement responsables de l’absence de peuplement) mais :

    è si les contraintes naturelles sont parfois indéniables, il faut pourtant se méfier du déterminisme naturel.

    è Q :faire trouver le titre du 2) aux élèves
     
     

  3. Le rôle des facteurs humains
Grands foyers de peuplement = systèmes productifs efficaces qui ont favorisé l’accumulation de pop au même endroit :

Rappel origines de l’Homme : Afrique (Ramidus, Lucie), migrations puis croissance cumulative (chaque génération est plus importante que la précédente)

Grands foyers de peuplement = systèmes productifs efficaces qui ont favorisé l’accumulation de pop au même endroit :

- Les grands foyers de peuplement actuels = vieux foyers de peuplement lié à l’agriculture ( agri intensive)è possibilité de densités élevées. (cf cours de 6e !)

Doc : planisphère de la répartition de la population au 1er siècle.

Asie = civilisation du riz

Europe NO= syst indus et urbain

- Dans d’autres cas, les foyers sont nés d’une émigration récente (XIXe) : Nord Est EU, Sudeste brésilien
 
 

è si les conditions naturelles jouent un rôle dans l’implantation des hommes ; elles ne suffisent pas à expliquer la répartition actuelle et les migrations : les facteurs humains sont essentiels pour comprendre les inégalités de peuplement.
 
 

  1. des sociétés inégalement developpées qui croissent a des rythmes differents.
  1. La mesure du développement : l’IDH
Doc : planisphère de l’IDH par Etat

IDH : créé par le PNUD en 1990 :

Indicateur composite :

- espérance de vie à la naissance

- Degré d’éducation

= prend en compte à la fois la richesse du pays et le niveau de vie des habitants ( aborder la différence entre croissance et développement) è être concret avec les élèves pour leur permettre de mesurer la signification d’un IDH faible, évoquer le quotidien (éventuellement utiliser l’étude de cas)

Point méthode : décrire une carte : organiser, classer ses idées.

è opposition Nord/ Sud :

pays industrialisés / pays en développement

à nuancer :

dans le Nord mettre en valeur la Triade + océanie (cf cours 3e)

dans le Sud : les pays les moins avancés

( éventuellement + changement d’échelle avec l’étude de cas)

Point méthode : prise de notes : Q : ont-ils pensé à compléter le schéma avec la limite Nord Sud ?
 
 

  1. L’inégale croissance de la population
Rappel de l’introduction générale: 6 milliards d’hommes, croissance rapide.
  1. Description du planisphère

  2. Doc : carte de la croissance démographique dans le monde
     
     

    Croissance inégale selon les pays :

    Rappel définition croissance démographique ( Nté-Mté)

    Description préparée à la maison application méthode décrire une carte

    Correction :

    Opposition Nord-Sud :

    croissance démo faible voire négative : Amérique du Nord, Europe, Russie et ex URSS, Japon, Chine, Océanie, Am du SUD Est : Argentine, Uruguay

    croissance démo forte : Afrique , Am latine, Asie surtout Occid et du Sud

    ici : description par continents

    application de la méthode : raisonnement géographique :

    Q : ensuite ?: explication
     
     

  3. La transition démographique
Doc : schéma de la transition démographique

Point méthode : se servir du manuel pour trouver la def :

Présenter rapidement la TD et ses étapes.
explications : 1ère phase : progrès alimentation, médecine, hygiène

2ème phase : baisse de la mortalité conduit à une baisse de la Nté plus ou moins rapide ( mté infantile plus faible, hausse du niveau de vie, etc..)
 
 

è tous les pays n’en sont pas au même stade dans le processus de TD :

lié au niveau de développement :

PID= transition terminée

PED= transition en cours

Evoquer les nuances et quelques cas particuliers – Chine par exemple
 
 

Déséquilibre entre pop et ressources ; pbs multiples : le niveau de développement de ces pays est souvent insuffisant pour faire face à ces difficultés. Certains choix sont difficiles à faire : construire une école ou une usine ?

è comprendre la multiplicité des facteurs et le lien entre fécondité et niveau de développement

è forte croissance de la pop dans Pays en développement : pose pb : comment nourrir sa pop, lui offrir un niveau de développement suffisant, quelles pressions sur le milieu naturel ? etc…

è vieillissement dans les PI

  1. des populations mobiles : les flux migratoires, témoins des différences de développement
Doc : planisphère des migrations internationales ( transparent à trouver)

Exercice en groupe : évaluer méthode (commenter 1 carte) et connaissances: décrire globalement, expliquer

Ce travail est réalisé en classe ou à la maison par groupe de 4, il est noté.

Correction :

Dégager les foyers émetteurs et foyers récepteurs è mettre en évidence les migrations SUD – NORD

mise en relation avec niveau de développement ;

nature des déplacements ( migration de travail, mais aussi réfugiés politiques)

migrations clandestines voir étude de cas.

Aborder la notion de frontière

Changement d’échelle : migrations internes , exode rural ( développé dans le chapitre suivant) : cf étude de cas

conclusion :

Les hommes ont aménagé leur espace de façon très diverse, avec des systèmes de production variés, dont certains très intensifs ont permis l’existence de foyers de peuplement qui restent souvent très attractifs.

Si ces grands foyers se retrouvent à la fois dans les pays industriels et dans les pays en développement, la croissance et ses conséquences sont très différentes selon le niveau de développement

Les migrations internationales qui en découlent sont un phénomène important, mais à une autre échelle, l’exode rural nourrit une explosion urbaine sans précédent. Ce sera l’objet du thème suivant.
 
 

Proposition de module :

1er module de cartographie : le langage cartographique

document de base : le schéma réalisé par les élèves dans la 1ère partie du thème : 6 milliards d’hommes sur la terre

aucun conseil n’avait été donné aux élèves

les schémas sont ramassés par le professeur qui constitue ainsi 2 groupes hétérogènes.

1ère étape : les élèves comparent leurs productions par groupe de 4 (groupes hétérogènes constitués par le professeur)

ils choisissent le croquis qui leur semble le meilleur et justifient leur choix

2ème étape : mise en commun des choix de chaque groupe

intervention des élèves et du professeur

3ème étape : on dégage les règles de base :

proposition de légende :

foyers de peuplement :coloriage rouge

foyers principaux : entourés au feutre rouge

foyers secondaires : entourés de pointillés au feutre rouge

déserts humains : coloriage jaune

limite Nord-Sud : ligne noire ( ou verte,…) au feutre fin
 
 

1er CROQUIS A REALISER :

à la suite de ce module , les élèves devront réaliser chez eux un croquis intitulé : 6 milliards d’hommes sur la terre

Ils s’appuient sur les planisphères du manuel

Un planisphère vierge est fourni aux élèves avec la légende suivante

–volontairement incomplète, les élèves choisissent les figurés adaptés-:
 
 

  1. des hommes inégalement répartis :

  2. utiliser un figuré linéaire

    principaux foyers de peuplement

    foyers secondaires

    écrire leur nom avec une couleur adaptée :

    les 2 Etats les plus peuplés du monde

  3. une croissance démographique inégale : utiliser un figuré de surface

  4. taux de croissance supérieur à 2% (à adapter en fonction de la carte du manuel) = la population double en moins de 35 ans

  5. une population inégalement développée

  6. limite Nord Sud
     
     

  7. une population mobile
è principales migrations internationales

Cet exercice permet à la fois

- de cartographier des éléments du thème 1 et ainsi habituer les élèves à traiter un sujet de façon cartographique (même si ici il s’agit essentiellement de repérage, les différentes parties de la leçon sont mises en relation)

On peut supprimer les conseils sur le type de figuré à utiliser si les élèves sont capables de les retrouver. Mais le problème de la superposition de 2 informations n’a pas encore été abordé (il le sera dans le prochain thème).

Le but ici n’est pas d’évaluer mais de renforcer un savoir et d’aboutir à un croquis qui figurera dans le cahier de l’élève et devra être mémorisé.

Les lieux étudiés dans l’étude de cas seront également situés sur ce croquis.
 
 


[ Accueil ]